Musée de la Fraise et du Patrimoine - Plougastel-Daoulas | Le patrimoine religieux
16782
page-template-default,page,page-id-16782,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-5.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Le patrimoine religieux

La presqu’île de Plougastel compte de nombreux édifices patrimoniaux à vocation religieuse.

Le Grand Calvaire

Visite guidée du calvaire de Plougastel

Érigé entre 1598 et 1604, le Grand Calvaire est un ouvrage qui fait date dans l’histoire de l’architecture bretonne.
Son plan est octogonal. Le soubassement est en pierre jaune de Logonna, commune voisine de Plougastel. Les statues sont en Kersantite (dit également Kersanton), une pierre grise/bleuté provenant des carrières de Kersanton à L’Hôpital-Camfrout.
Environ 180 personnages racontent la vie et la Passion du Christ en grands tableaux. Il est classé Monument Historique depuis le 31 Janvier 1881 et appartient à la commune de Plougastel, qui veille à l’entretien du Calvaire.

Plusieurs visites guidées sont proposées durant l’année ou sur réservation par le musée; contactez-nous pour plus d’information.

Les croix des chemins de Plougastel-Daoulas

Sur l’ensemble de la commune, nous dénombrons 28 croix de chemins. Quelques-unes remontent au XV siècle, comme la Croix de la Peste, connue sous le nom breton de Kroas ar vossen. Elle est située à l’ouest de la presqu’île, à 3,5 km du centre-ville. Cette croix votive a été érigée à la même époque que le Grand Calvaire pour commémorer l’arrêt de l’épidémie de peste qui aurait un tiers de la presqu’île.

Les chapelles de la presqu’île

Plougastel-Daoulas compte huit chapelles, surnommées « les huit couronnes de Plougastel ».
Chacune d’elle est dédiée à un Saint et aurait donc le pouvoir de soigner des maux particuliers. Par exemple :
• Saint-Adrien durant son martyr aurait été éventré. Ainsi, les Plougastels se rendaient à la Chapelle Saint-Adrien pour y guérir ses maux de ventre.
• Saint-Guénolé aurait, quant à lui, été décapité durant son martyr. Alors, la population se rendaient à la Chapelle Saint-Guénolé pour y soigner les maux de tête et les problèmes de vue.
Chaque chapelle également son pardon.

St Guénolé Mai 2005
Chapelle Saint-Guénolé et son calvaire

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul

L’église Saint-Pierre Saint-Paul de Plougastel-Daoulas a subit de nombreux changements au fil des siècles.

Autrefois prieuré dépendant de l’abbaye de Daoulas, l’édifice devenu trop petit est détruit en 1870. Grâce à la prospérité de la culture de la fraise, elle est remplacée par une église de style néogothique d’après les plans de l’architecte diocésain Joseph Bigot (notamment célèbre pour la construction des flèches de la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper).

Cette église a été presque entièrement détruite durant la Seconde Guerre mondiale, par les bombardements américains des 23 et 24 août 1944 qui marquèrent la libération de la commune. Le chevet, le clocher, les vitraux, les fonds baptismaux et le buffet d’orgue sont détruits. Elle sera reconstruite à la hâte, notamment avec un clocher en béton. Elle est livrée au culte en 1950.
Aujourd’hui, elle comporte encore deux retables anciens et une descente de croix.